Votre enfant éprouve des difficultés scolaires ou aimerait se renforcer dans une matière ?
Vous avez pris la décision de l’aider avec un professeur particulier mais ne savez pas à combien cela vous reviendra ?
Voici quelques informations pour y voir plus clair.

Le tarif d’un soutien scolaire dépend de la prestation choisie

Bien sûr, si vous optez pour un cours particuliers ou un stage collectif, les prix seront très différents, ils varieront en général du simple au double. Un stage en groupe d’une dizaine d’élèves au collège vous coûtera environ 200€ pour dix heures de cours, alors que dix heures de cours particuliers vous coûteront environ 400€.

A noter que dans le cadre des cours particuliers, vous pourrez profiter d’un crédit d’impôt de 50% sur les sommes dépensées. Les heures de cours particuliers ou de stage collectif vous reviendront quasiment au même à la fin. Il faut simplement « avancer » l’argent dans le cadre des cours individuels.

Le prix d’un cours dépend du niveau

Lorsqu’un professeur particulier (ou en stage) assure un cours à un élève de primaire ou à un lycéen, il n’engage pas la même énergie. De même son parcours académique sera différent. Pour un élève dans le supérieur, le professeur sera agrégé ou sortira de classes préparatoires. Pour un élève de primaire, il n’est pas indispensable que le professeur ait un CAPES.

Il commence à une dizaine d’euros (en passant par un professeur en direct) ou une trentaine d’euros (en passant par un organisme) et peut monter jusqu’à une quarantaine d’euros pour une heure de cours à un lycéen de terminale (avec un professeur en direct) ou une cinquantaine d’euros en passant par un organisme.

Différents prix en passant par un organisme ou un prof en direct

Passer par un organisme coûte souvent plus cher que de passer par un professeur en direct.
L’organisme réalise en effet un travail important pour vous simplifier la tâche : il sélectionne les professeurs sur dossier et sur entretien. Il vous aide à identifier votre besoin et le formalise pour rechercher l’intervenant idéal.

Mais passer par un organisme vous permet, dans la majorité des cas, de profiter du crédit d’impôt (déduction fiscale de 50%), ce qui n’est pas forcément le cas avec un professeur en direct.