Cette mesure phare a été annoncée lors de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron et sera mise en place dès la rentrée 2017 pour les communes qui seront prêtes, 2018 pour les autres probablement.

En quoi consiste cette mesure ?

Elle consiste à redonner de la liberté et de la souplesse aux acteurs de terrain dans l’organisation des rythmes scolaires. C’est-à-dire, dans la gestion de l’organisation de la semaine scolaire. Cette mesure a pour objectif de favoriser un contexte local afin de répondre au mieux à l’intérêt de l’enfant.

Qu’offre-t-elle aux acteurs ?

Elle permet aux acteurs locaux de choisir. Ainsi, les communautés éducatives et les communes déjà satisfaites de leur organisation actuelle pourront donc poursuivre sur leur lancée si elles le souhaitent. Quant aux autres, elle leur permet, sous réserve de consensus local entre conseils d’école, municipalité et inspecteur d’académie, de procéder à une autre organisation.

Des résultats évalués

Une semaine de 4.5 jours contre 4 jours n’aurait selon education.gouv.fr pas de réel impact sur l’apprentissage des enfants mais la mise en place de la mesure sera tout de même évaluée sur l’année scolaire 2017-2018.

 

Les 4 mesures pour l’école appliquées à la rentrée 2017 – #1 Adapter les rythmes scolaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *